Investissement immobilier locatif : deux personnes pour réussir !

Bonjour Investisseur immobilier qui se bouge ! Réussir son investissement immobilier grâce à deux personnes ?

Je souhaite échanger avec toi sur les deux personnes qui vont te permettre de réussir dans l’immobilier. Bien évidement, il y en a plein d’autres qui vont y contribuer. Cependant, je pense que ces deux personnes sont essentielles.

Le vendeur

 

La première personne qui va te permettre de réussir, c’est le vendeur. En effet, c’est lui qui va te permettre d’acheter au bon prix. Pour cela, il va te falloir avoir de la technique et en connaître le plus possible, tu peux trouver ma technique de négociation ici. Ton principal intérêt est de « tout savoir » sur le vendeur. Notamment, pourquoi il vend et depuis combien de temps il est propriétaire de son bien. Pourquoi ?

Il doit vendre vite ?

S’il est pressé ou alors que son bien est en vente depuis longtemps, il y a fort à parier que tu es en position de force pour bien négocier. Juste une parenthèse ici, je te conseille de faire tes propres calculs et de faire une proposition en fonction de tes objectifs de rentabilité et pas en fonction des objectifs du vendeur ! Cela peut paraître d’une logique implacable, mais pourtant je vois beaucoup d’achat locatifs qui sont peu ou pas négociés. Bien évidement  que des investissements seront vendus et te passeront sous le nez. Mais quand tu concrétises, à coup sûr, tu as fait une bonne affaire ! Pour t’aider à fixer tes objectifs, je te propose ce que je conseille dans cet article.

Vous êtes propriétaire depuis quand ?

Depuis combien de temps possède-t-il son bien ? C’est essentiel ! En effet, s’il a emprunté et qu’il possède son bien depuis 10 ans, tu peux te dire qu’il lui reste environ la moitié de son crédit. Dans ce cas ou encore mieux, s’il a terminé son crédit, la négociation est possible. Encore une fois, ces paramètres ne te garantissent pas à coup sûr de pouvoir négocier et faire une affaire. Ils doivent faire tilt dans ton esprit pour te dire qu’une affaire est possible. Enfin, ils te permettent également de passer à un autre bien et de ne pas perdre ton temps !

Amical…ça paye souvent !

Avec le vendeur, comme avec toute personne d’ailleurs, il est important d’être amical et favoriser un échange de qualité. Cette remarque vaut d’ailleurs pour toutes les interactions que tu peux avoir avec autrui. Là encore, ce n’est pas un gage de réussite pour ta négociation mais, c’est bien plus agréable. De plus, tu mets le vendeur dans un état d’esprit plus coopératif et il sera plus apte d’accepter ce que tu vas lui proposer. Tu dois t’intéresser à ton vendeur. Même si tu ne fais pas affaire, le contact nous apprend toujours des choses intéressantes. Voyons maintenant la deuxième personne importante pour toi investisseur immobilier.

Le banquier

Tu as peut-être deviné, effectivement le banquier est une personne importante car c’est lui qui va te permettre de concrétiser ton affaire. Je vais essayer de te donner quelques conseils pour te présenter sous ton meilleur jour. Tout d’abord je te conseille d’aller faire un tour ici.

Situation saine….

Le premier point est d’assainir tes finances si ce n’est pas le cas. Etape primordiale, dépenser moins que ce que tu gagnes….simple mais pas si fréquent ! Quand cette étape est franchie, tu es en mesure de dégager une capacité d’épargne. Je te conseille à la différence de nombreux blogs sur les finances personnelles, d’épargner chez le banquier avec qui tu as une bonne relation et qui sera susceptible de te financer. Certes, tu n’auras peut-être pas tout le temps les meilleurs placements, mais rappelle toi que la relation doit être gagnant / gagnant. Avoir accès aux meilleurs placements, aux frais les moins chers, ne vont pas fondamentalement changer ta vie et te permettre de vivre de tes placements ? Par contre, un banquier qui te fait confiance (car tu épargnes chez lui, tu t’assures chez lui aussi si c’est tu y trouves ton compte) et te finance tes biens, là à terme ça peut changer ta vie !

Des contreparties commerciales à lui donner et établir une relation durable !

Je lisais un article ici sur ce blog que j’aime bien, mais je ne partage pas le postulat ! En effet, la fête n’est pas finie avec les banquiers. Elle n’a jamais existé, ce n’est pas le problème. Le problème c’est que les conseils de bon nombre de bloggeurs sur le thème des finances personnelles ou de l’indépendance financière, tournent autour du prix quand on parle de banque. Il faut trouver la banque qui fait le moins de frais pour son compte. En même temps, il faut trouver le placement financier le plus rentable, ensuite on passe par un courtier pour avoir le meilleur taux ! A vouloir chercher le meilleur partout on n’obtient…. pas de financement. Les établissements financiers ont des marges de plus en plus réduites et la concurrence (en ligne) est rude, donc ils se décident si le jeu en vaut la chandelle. Autrement dit, lâchez du lest (donnez des contreparties) et établissez un partenariat de confiance et de proximité pour être mieux compris et suivi.

Gestion du risque !

Une banque gère du risque et vous prêtera que si elle juge que vous êtes capable de rembourser. Comment le prouver ? En maitrisant tes finances (voir étape numéro 1). En épargnant chez lui, pour lui dire : je te fais confiance dans la gestion de mon argent et donc de ma sécurité et de mon avenir. Petit à petit l’épargne grossit et le risque pour le banquier de te prêter diminue. Tu dois trouver des opérations rentables qui ne pénalisent pas ton endettement. Au minimum, l’échéance de ton crédit doit être égale à ton loyer. Cependant, toi qui veux devenir un investisseur immobilier aguerri, tu sais que je conseille mieux que ça. Tu dois trouver une opération au moins en autofinancement. Pour ta banque, ton investissement n’est pas une dette si 70% de ton loyers couvre l’échéance du crédit.

Enfin, soit professionnel quand tu présentes ton projet. Il faut que tu sois préparé, que tu ais réfléchi à toutes les opportunités et te montrer convaincant. C’est vrai que ça peut paraître compliqué car il est difficile de maitriser un projet de A à Z. Tu es ici pour progresser non ? T’inquiète pas on en apprend tous chaque jour.

Didier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *