Comment investir lorsque l’on est « jeune » ? (article invité)

Article invité : Comment investir lorsque l’on est « jeune ».

Bonjour à tous ! Je suis Guillaume le créateur du blog mon1investissement. Avant de commencer à vous parler d’investissement immobilier, je tenais à remercier sincèrement Didier. Merci Didier de m’autoriser à m’exprimer sur ton excellent blog.

Introduction

Avant de se lancer dans le vif du sujet (Comment investir lorsque l’on est « jeune »), laisse-moi le temps de me présenter brièvement.

Comme je l’ai dit juste au-dessus, je m’appelle Guillaume et j’habite la belle ville de Marseille.

J’ai commencé à investir dans l’immobilier à l’âge de 21 ans alors que rien ne m’y prédestinait.

En partant de zéro et en me formant j’ai réussi à devenir propriétaire de deux appartements.

Ces appartements sont en réalité des « investissements locatifs ».

Chaque mois, ils génèrent plus de 900€ de loyer.

Je vais pas vous mentir, le chemin pour obtenir ces deux appartements n’était pas tous rose.

J’ai traversé quelques galères (comme tout investisseur immobilier), et c’est à partir de ma propre expérience que je vais écrire les conseils qui suivent.

L’âge ce n’est qu’un chiffre mais…

« Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées. La valeur n’attend point le nombre des années. »

Cette célèbre citation de Pierre Corneille résume totalement mon avis sur la question.

L’âge n’a pas d’importance pour réussir à investir dans l’immobilier. En tout cas, le fait d’être jeune ne vas pas vous empêcher d’investir.

Pourquoi ? Car l’investissement immobilier ce n’est rien de plus que trouver un bien, et le louer plus cher que nos charges. On voit bien ici que l’âge n’est pas un paramètre physique de l’investissement immobilier.

Pourtant il va généralement poser problème pour des raisons annexes.

Bien souvent, les investisseurs jeunes n’ont pas d’idée précise de ce qu’ils cherchent. De ce fait, c’est assez compliqué d’être légitime au moment de la recherche d’un financement par exemple. Ce souci peut également subvenir au moment de faire une proposition d’achat d’un bien. De plus, pour investir dans l’immobilier « facilement » il faut une situation financière propre. Généralement, cette situation financière propre n’est pas présente chez tous les dossiers de jeunes investisseurs. J’ai rédigé un article dans lequel j’explique comment avoir une situation financière adéquate pour investir facilement dans l’immobilier. Vous pouvez le lire ici.

Comment faire lorsque l’on est jeune

Alors comment faire lorsque l’on est jeune et que l’on souhaite investir ? Rien de plus simple, il faut agir encore mieux qu’un « vieux » .

Comme vous êtes jeune et que vous n’inspirez pas forcement confiance (l’habit ne fait pas le moine, mais les banquiers sont des personnes à convaincre), vous allez devoir redoubler d’efforts.

 

  • Commencez par savoir exactement ce que vous voulez et pourquoi vous le voulez.

 

De cette façon vous allez être plus convaincant dans vos propos et de manière générale plus à l’aise pendant tout votre parcours d’investisseur.

 

  • Un dossier béton

 

Pour espérer avoir un financement à la banque et profiter de l’effet de levier, vous allez devoir avoir un dossier béton. Si les banques refusent votre dossier d’achat d’un bien destiné à la location, vous pouvez toujours acheter ce bien au titre d’une résidence principale puis le mettre en location par la suite !

 

  • Soyez formé

 

C’est LE conseil le plus important que je pourrais vous donner. FORMEZ-VOUS !

L’immobilier c’est un fabuleux pilier d’enrichissement, cependant les erreurs coûtent cher en immobilier (très cher). J’en ai fait quelques fois les frais et je dois dire que je m’en souviens. Alors avant de vous lancer, prenez le temps de bien vous former et d’étudier correctement votre marché. Si votre premier investissement est un échec, les banques ne vous ferons plus confiance et il sera très difficile de retrouver un financement.

Soyez donc certain d’être correctement préparé à cette aventure !

Gérer l’écart d’âge avec son locataire

Si comme moi, vous investissez dans l’immobilier à la vingtaine, vous allez souvent vous retrouver en face de locataires plus âgés que vous.

Il peut donc y avoir une sensation bizarre dans vos relations.

Pour mon cas, je me sentais assez mal à l’aise de louer à des personnes qui pourraient être mes parents.

En effet, on a souvent cette image du propriétaire âgé et du locataire jeune. Lorsque l’on redistribue les rôles, tout le monde est un peu « déboussolé ».

Gardez donc à l’esprit que vous êtes en train de mettre à disposition un service pour cette personne. Ce service c’est la location d’un appartement qui correspond à ses goûts.

L’âge ne doit pas vous gêner. Il s’agit ici que d’une pensée que vous vous faites.

« Je ne connais aucun locataire qui n’a pas loué un appartement pour lequel il avait le coup de foudre sous prétexte que son propriétaire était plus jeune que lui ! »

Alors ne vous bloquez pas pour rien. Parlez avec vos locataires de la même façon peu importent leurs âges. Vous n’êtes rien de plus qu’un marchand de services sympathique qui propose de louer un bel appartement !

Conclusion

En résumé, l’investissement immobilier n’est fondamentalement pas plus dur pour un jeune investisseur. Cependant, il y a quelques difficultés propres à cette situation. On peut notamment citer le manque d’expérience et les situations généralement plus « bancales » du point de vue du banquier.

Gardez à l’esprit que ces points ne sont pas des points bloquants pour vos investissements. Il suffit simplement de se préparer correctement et de travailler ses points faibles.

Si à terme vous souhaitez acheter plusieurs appartements, vous devrez justifier d’un premier investissement réussi. C’est pourquoi il faut se former correctement et continuer d’apprendre sur le sujet avant de se lancer.

Dites-moi dans les commentaires si vous projetez d’investir dans l’immobilier et si oui, quand !

3 Commentaires

  1. Daniella

    Perso, je ne pense pas que l’âge soit un élément important en matière d’investissement immobilier. Je crois fermement que tout dépend de la manière dont on s’y prend ! On peut réussir à tout âge !

    View Comment
    Répondre
    1. Didier (Auteur de l'article)

      Je partage !

      View Comment
      Répondre
  2. Daniella

    Pas de souci 🙂

    View Comment
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *