Comment devenir rentier ?

Bonjour Investisseur immobilier qui se bouge !

Comment devenir rentier ? Cette question m’occupe l’esprit depuis des mois et des mois. Je suis en quête des meilleures façons d’y arriver. Malgré tout, je te rassure aujourd’hui, je n’y suis pas.  Ainsi, je te propose d’analyser comment devenir rentier, ma vision des choses, ce qu’il faut faire (je crois ) et ce que je fais !

Pourquoi devenir rentier ?

Tout d’abord je te propose de définir ce terme de rentier : « Personne qui tire sa fortune de biens immobiliers ou de placement dont elle profite de l’usufruit, sans exercer de métier ».  Cela signifie que ton patrimoine travaille pour toi puisqu’il te permet de dégager des revenus passifs (usufruit), sans que tu aies besoin d’échanger ton temps contre de l’argent. J’aime bien l’idée d’inverser cette tendance où nous travaillons tous dur pour de l’argent et qu’un rentier fait travailler dur son argent pour lui.

Ma motivation principale

Ce qui me motive au plus profond de mon être, c’est d’être libre d’avoir le choix. Je sais bien que la salariat n’est pas le meilleur moyen pour devenir rentier rapidement, pour autant à ce jour, je ne me sens pas capable de faire sans. Je fais parti des personnes qui pensent qu’avec un salaire on peut y arriver malgré tout. Il faut changer sa vision des choses. Lorsque l’on rêve d’être libre, d’être rentier, on est dans une situation inconfortable, qui nous pousse à l’action. Souvent l’insatisfaction de notre situation, l’esprit de revanche, poussent à la réussite. Cependant, le problème c’est que lorsqu’on parvient à ses fins, il faut savoir le savourer, en profiter, être apaisé. Voilà pourquoi, je pense qu’il faut voir la situation actuelle du salariat comme une étape et la voir de manière plus positive. Peut-être en se disant simplement que ton salaire, c’est ton levier principal pour épargner et pour investir. C’est une sécurité pour un organisme bancaire que je sollicite pour me prêter de l’argent.

Et pour toi ?

Il faut absolument que tu te poses la question de pourquoi tu souhaites devenir rentier ? Chaque personne qui chemine vers ce but à certes un objectif commun mais pour des raisons, motivations, diverses et variées. Il faut absolument que tu clarifies cette étape.  Moi, je me fixe de prendre ma retraite, du moins d’être libre d’avoir le choix à mes 50 ans. Soit dans environ 12 ans. C’est tard je sais et j’imagine que si je m’y étais pris quand j’ai commencé à travailler c’est à dire à 22 ans, aujourd’hui j’y serais ! C’est tard 50 ans mais ça sera malgré tout, 15 ans avant la « vrai retraite » ! Pour moi c’est donc bien être libre d’avoir le choix, d’occuper mon temps sur les projets que j’aime faire, en étant décontracté avec l’argent !

Rentier = RICHE !

Il est important de clarifier les choses à ce niveau là ! Beaucoup de personne s’imaginent qu’il est impossible de devenir rentier, parce qu’ils confondent avec devenir riche. Toutes ces notions de richesses, de rentes, ont dans l’imaginaire de chacun d’entre nous des définitions différentes. Pour autant, être rentier c’est avoir des revenus passifs tous les mois qui permettent de payer toutes tes charges (logement, nourriture, etc.). Tes rentes tirées de ton patrimoine te permettent de vivre tout simplement. Finalement, tout dépend donc  de tes charges et de combien tu as besoin pour vivre ? Pour ma part, je vise autour de 2000 euros de revenus mensuels en ayant payé ma maison.

Donc, pour certains, la richesse c’est de pouvoir dépenser énormément dans tous les biens ou objets de consommation existants. Dans ce cas, tu n’y arriveras pas avec le salariat c’est sûr. Il se peut  que tu n’y arrives pas du tout d’ailleurs ! Si tu sais te contenter d’une vie plus simple, sans surconsommation, ça va déjà être un chemin périlleux où le savoir va être essentiel, mais possible. Je te propose mes étapes personnelles pour accéder à cette quête.

Contrôler tes finances

Il est essentiel de savoir où l’on dépense notre argent. Il faut être attentif à 3 gros postes de dépenses .

Logement

Locataire ou propriétaires, je te propose d’aller voir cet article où j’en parle. Effectivement, je partage le fait que dans mon cas je pourrai optimiser. Malgré tout, je paye 621 euros mensuels pour une maison neuve de 2009, 115m2 et 30m2 garage et 1180m2 de terrains au calme, avec vue panoramique sur les Pyrénées et proche des commodités. Pour mes 2 filles et mon couple, vivre en ville dans un appartement pour réduire les transports nous permettrait d’être plus efficient pour atteindre l’indépendance mais je ne suis pas prêt à aller vers cette voie. D’autre part, si je devais louer une maison similaire, je devrais payer 800 euros mensuels. Donc ce deal est plutôt bon pour l’instant. D’autant que je pourrai rembourser mon crédit par anticipation d’ici 4 ans. Soit à 42 ans, mais je ne sais pas encore si je n’attendrai pas un peu pour faire fructifier mon épargne en l’investissant puisque je me suis fixé 12 ans pour être rentier et que mon taux d’emprunt est à 0.95% !

Transports

Je ne suis pas exemplaire sur ce point, car nous avons deux véhicules certes d’occasion et que nous sommes à 80km du travail aller retour pour moi et 40 km aller et retour pour ma femme.  Ici aussi réduire mes coûts serait possible. Pour autant, il faudrait aussi remettre en question le logement et je ne suis pas prêt à le faire aujourd’hui.

Nourriture

Ma femme et moi, nous allons faire nos courses dans des magasins plus abordables. Mais la clé je trouve pour allier  économies, nourriture et santé, c’est de consommer moins de viandes. Aujourd’hui, viandes et poissons, d’une manière générale les protéines, sont chères. Axer son régime alimentaire vers plus de légumes et de fruits est à mon avis le bon chemin ! C’est également en favorisant les circuits courts, en faisant son jardin aussi par exemple.

Tu as ici les gros postes à vraiment maitriser. Mais attention pleins d’autres en découlent : impôts fonciers, meubles, énergie, internet, mobile….Attention à ne pas surconsommer et être la proie facile des publicitaires. Bref de penser que faire comme tout le monde est ce qu’il faut faire. Est-ce que les gens qui font ça sont rentiers ? Non. La folie disait Einstein, c’est de faire tout le temps la même chose et penser obtenir des résultats différents.

Epargner ce n’est pas que pour les vieux !

Bien au contraire, le faire le plus jeune possible est un grand signe d’intelligence financière.  En contrôlant tes finances, tu arrives à gagner plus que tu ne dépenses. Tu vas donc pouvoir épargner ! La première chose que j’ai faite après avoir pris le contrôle de mes finances, ça a été de me payer en premier. Cette expression est beaucoup utilisée, mais elle est fondamentale. Je l’ai appliquée depuis quelques années et je peux te dire que mes  finances n’ont jamais été aussi importantes (70 000 euros d’épargne). Si j’avais eu ce principe en tête bien avant ! J’aime bien ce proverbe chinois pour éviter les remords et se dire qu’il n’est jamais trop tard : « le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans, le deuxième meilleur moment c’est aujourd’hui ! »

Mon épargne !

Quand est-il pour moi ? Mon exemple va être en fonction de mes objectifs et de mes finances donc cela peut varier d’une personne à une autre et cela n’est pas un modèle. Au niveau épargne financière je souhaite arriver à 400 000 euros d’ici 12 ans. Pour cela je mets 1600 euros mensuels de côté. Après avoir assuré un filet de sécurité en livret, je place en bourse par le biais de PEA et PEE (Plan épargne entreprise). Au niveau mensuel, 900 euros vont en bourse. Ma stratégie sur les marchés est constituée d’ETF ou trackers, actions à dividendes.

Combien je vises ?

Pourquoi environ 400 000 euros ? Parce qu’il me faut accumuler 25 fois mes dépenses annuelles en capital pour pouvoir vivre des dividendes  ou des intérêts de mes placements. Attention, pour cela il ne faudra pas retirer plus de 4% et que le capital rapporte 7% (ce que font les marchés financiers à long terme  avant inflation et taxes).  Avec 400 000 euros, je pourrai retirer annuellement 16 000 euros soit 1333 euros mensuels et maintenir mon capital grâce au rendement des marchés long terme. Pour cela l’allocation d’actifs est bien-sûr essentielle ! Objectif 2000 euros et le reste ?

Devenir rentier avec l’immobilier !

Les 700 euros qui restent à trouver, c’est avec mes compétences immobilières que je compte les avoir. Pour cela il me suffira de 1000 euros de loyers nets mensuels si j’enlève 30% au titre des charges.  Je compte y arriver en arbitrant petit à petit mon immobilier pour matérialiser des plus values. Mais aussi en investissant toujours et encore tant que je ne suis pas freiné et que je trouve des affaires. Réellement, je compte développer 2000 euros rien qu’avec l’immobilier, ainsi les dividendes issus de mon épargne seront en surplus.

Comment faire avec l’immobilier ?

Dans la formation que j’offre, tu peux notamment trouver les niches lucratives dans l’immobilier. J’utilise ces niches. L’idée générale est de trouver des affaires immobilières et si tu devais retenir quelques idées principales :

  • Tu dois acheter moins cher que le prix du marché. Dans tous mes achats, j’ai pratiquement 20% de marge de manœuvre.

 

  • Les affaires se trouvent là où les autres ne veulent pas aller. Souvent les biens avec des travaux permettent d’apporter de la valeur et faire une affaire immobilière.

 

  • Tu dois au minimum avoir le loyer du locataire qui te paye ton prêt et toutes les charges. Mon objectif est carrément et c’est le cas dans toutes mes opérations, d’avoir du surplus, notre fameux cash flow. Ceci dit, avoir déjà un vrai autofinancement est mieux que 90% des investisseurs.

 

  • Pouvoir multiplier les opérations de façon à atteindre tes objectifs de revenus dans l’immobilier avec le cash flow.

 

  • Avoir une stratégie de sortie. J’entends par là que tu dois aussi quand ça se justifie (plus value), arbitrer ton patrimoine immobilier. Je te prends un exemple, je souhaite vendre 1 des 3 appartements que je viens d’acheter. Si j’en tire un bon prix, il permettra de rembourser plus que son propre poids au niveau du crédit. Il représente 33% et le but est qu’il nous permette de rembourser 50% du prêt avec sa vente.

 

EPILOGUE

Comme d’habitude faisons ensemble un point sur ce que nous avons vu dans cet article. Mon objectif te parler de comment devenir rentier au travers de ce que j’entreprends. Première chose que tu dois faire : réfléchir à pourquoi devenir rentier ? Quels sont tes motivations ? Tu dois puiser dans tes ambitions profondes, elles te permettront de ne pas dévier même quand ce n’est facile. Par exemple pour moi, ma première motivation c’est d’être libre d’avoir le choix. A 50 ans, si je continue dans la voie que j’emprunte depuis quelques années et en me formant toujours plus, je devrai y être.

Autres motivations !

Ensuite, je souhaite avoir plus de temps pour :

  • passer du temps avec ma femme et mes filles
  • pêcher à la mouche (une de mes passions) avec mon meilleur pote régulièrement
  • me perfectionner en anglais et espagnol
  • voyager
  • chanter plus souvent (autre activité que j’aime)
  • entretenir ma santé avec le sport, la méditation en y consacrant plus de temps qu’aujourd’hui (même si ce sont déjà des activités quotidiennes pour moi)
  • aider les autres investisseurs à faire la même chose par le biais de mon blog notamment, aller plus loin en apportant plus de valeur avec plus de temps sur cette entreprise en ligne.

Contrôler, épargner et investir !

Tu dois vraiment définir de combien tu as besoin pour vivre comme tu l’entends. Cependant, plus tu consommes et plus il te faudra de revenus et donc de temps pour y arriver. Ici la frugalité est une bonne option. Je dirais tout simplement évitons le gaspillage, prenons soin de notre environnement et revenons à un style de vie plus modéré.  Donc, tu dois absolument faire ton budget et prendre le contrôle de tes finances.

Ensuite se payer en premier. Il n’est jamais trop tard  même si en effet plus tu t’y prends tôt et plus l’effort sera simple, plus rapidement tu deviendras rentier. Pour autant, si tu es plus âgé, pas d’excuses, il n’est jamais trop tard pour améliorer sa vie. Epargner avec les marchés financiers pour avoir du rendement à long terme grâce à ton allocation d’actifs.

Enfin, c’est le but premier de mon blog immobilier, devenir investisseur immobilier. Faire des affaires immobilières rentables, en cash flow et créer des revenus passifs avec l’immobilier.

A nôtre réussite !

Didier.

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Je veux gagner de l'argent dès mon achat !
Respect des données personnelles.