Pourquoi tu dois acheter pour louer ?

Bonjour Investisseur immobilier qui se bouge !

Je suis très heureux de te retrouver aujourd’hui pour répondre à une question essentielle, à la genèse de ce blog immobilier. Pourquoi acheter pour louer ? Et oui, à mon sens tout investisseur immobilier qui se respecte doit se poser cette question. Tu pourras ainsi trouver des sources de motivation profondes qui te permettront de tenir même face aux difficultés !

Pour préparer ta retraite et avoir un complément de revenus

 

Préparer sa retraite est une préoccupation de bien des français.  En effet, elle est même justifiée compte tenu de la santé du système de retraites. Pour ma part, si tu me suis sur mon blog, tu sais que mon objectif est d’avoir le choix de prendre ma retraite autour de 50 ans. Je ne souhaite pas dépendre seulement du système mis en place par l’Etat et qui ne cessera de nous dire d’aller plus loin. Non pas que je trouve malheureux de travailler jusqu’à un âge respectable, ce qui m’insupporte le plus c’est de subir la situation. Bref, de ne pas avoir le choix.

C’est toi le patron !

Si tu t’éclates dans ton boulot, cela ne sert à rien d’arrêter ! D’ailleurs, quand je te dis que je veux avoir le choix à 50 ans, peut-être j’arrêterai mon travail actuel (peut-être pas) et pour faire des projets qui me tiennent à cœur. A aujourd’hui, mon travail m’apprend pas mal de choses et je suis bien comme je suis. Le danger auquel je fais attention, c’est que quand on est bien, on a tendance à ne pas préparer son avenir et à ne pas investir. Pour préparer ta retraite, acheter pour louer est donc une excellente solution et cette motivation te poussera à l’action.

 

Pour diversifier tes investissements

 

Les premiers types d’investissements sont souvent des placements en épargne. Tu as bien raison, avoir de la liquidité même si c’est antinomique avec avoir de la rentabilité, c’est essentiel ! Il est important d’avoir un filet de sécurité, si tu ne sais pas comment débuter je te propose d’aller faire un tour ici.

Une fois ce filet de sécurité mis en place, disons 6 mois de revenus d’avance, tu vas pouvoir te mettre en quête de ton investissement immobilier locatif. Il y a beaucoup de façon d’aborder la diversification. Tu n’as que de l’épargne et que ton salaire pour revenus ? Dans ce cas, en investissant dans l’immobilier tu vas créer un  revenu complémentaire différent de celui que tu possèdes déjà. En prime, ton patrimoine se diversifie avec de l’investissement immobilier et pas que de l’épargne financière.

Diversifier avec les niches lucratives

Tu peux également diversifier ton patrimoine immobilier, en investissant en direct (achat immobilier physique) ou indirectement (foncières cotées par exemple sur un compte titres). Mais tu peux également diversifier ton patrimoine immobilier en investissant dans les différentes niches lucratives dans l’immobilier de rendement. Ces niches tu peux les trouver dans la formation que j’offre. Tu peux également les trouver dans les articles que je publie. Tu peux même croiser les niches dans un même investissement pour une explosion de rentabilité. Par exemple, j’achète un T2 avec un potentiel de T3, je fais les travaux pour le transformer en T3 et ensuite je loue les chambres en colocation. Il y a un constante dans la vie et donc dans l’investissement : si tu fais comme les autres, tu auras les mêmes résultats que les autres. Je te conseille d’emprunter des voies différentes, elles pourront te mener au succès et te différencier.

Je réussis mon investissement immobilier
Je respecte votre vie privée, votre email est protégé.

L’immobilier le placement du « pauvre »

 

Un peu provocateur pour un blog immobilier non ? Pour autant, il n’est pas question de jugement de valeur par rapport aux pauvres. En fait, ce que je veux te dire avec ce titre, c’est que l’investissement immobilier tire son principal intérêt de pouvoir être acheté à crédit.  Tu peux même demander à ta banque de te financer plus de 100% du bien (en incluant les frais d’acte, travaux, etc.). Cela veut dire que tu peux créer un empire (c’est mon but et j’espère le tiens) en partant de rien. C’est donc accessible du moment que la banque est prête à te suivre. Pour cela, il faudra avoir une situation irréprochable, j’appelle cela ton passeport bancaire. Mais une fois que tu en es là ce n’est pas fini !

Investir de manière rentable

Il va falloir également, que tu saches faire des investissements rentables de manière à ce que ta banque s’aperçoive que tu fais des affaires avec l’immobilier. Tu gagnes de l’argent dès aujourd’hui et pas dans 15 ou 20 ans. Mon objectif est d’acheter en cash flow, c’est-à-dire  d’avoir toujours un opération qui génère un surplus aussi petit soit-il ! En me suivant sur ce blog, tu arriveras sans soucis à faire la même chose. Ainsi, tu pourras avoir la confiance des banques, elle te suivront plus facilement.

Eviter d’acheter des dettes

Si tu achètes une dette, je te conseille d’aller voir cet article, peu importe la loi fiscale, il est valable pour toutes. Attention, je n’ai rien contre ces investissements, je suis d’ailleurs objectif dans cet article. Ils peuvent répondre à pas mal d’attentes d’investisseurs et cela peut être mieux que de ne rien faire. Cependant, si tu veux devenir rentier avec l’immobilier, tu ne peux pas faire ce genre d’investissements. Tu ne peux pas créer tes dettes supplémentaires. Tes investissements doivent être directement rentables !

 

Pour la liberté financière !

 

Tu me suis sur mon blog, tu sais que mon objectif est de relater ma quête vers la liberté financière. Je me suis fixé de générer au minimum 2000 euros mensuels de rentes nettes d’ici mes 50 ans. Ambitieux certainement, possible je vais tout faire pour ! Je conseille souvent de se fixer des objectifs et assez grands pour toujours avancer. Dans 12 ans, je veux pouvoir prendre ma « retraite » si je le désire. Je te conseille d’aller faire un tour sur cet article où je parle de comment devenir rentier. Tu verras que cela commence par définir le pourquoi qui t’es propre et ensuite ta ou tes motivations principales.

Sortir de la rat race

C’est d’actualité dans le contexte sociétal que nous vivons, de vouloir être indépendant financièrement et libre. Le temps de la retraite « classique », des emplois en CDI classiques, vivent à mon sens leurs dernières heures. Il faut avoir un plan pour pouvoir s’affranchir de cette situation. Tu connais certainement le terme de « rat race »  ou course des rats en français. Tu tournes toujours autour de la roue (métro, boulot, dodo) pour survivre et payer tes factures ! On va même t’expliquer que tout cela est normal et même honorable la fameuse « valeur travail » . Je suis totalement en opposition avec ça, tu  réalises pleinement ton potentiel quand tu travailles pour tes choses qui sont importantes pour toi.

Accomplir ses rêves et avoir le choix

Tu travailles pour ton rêve et apporter de la valeur aux autres (quelque chose de plus grand que toi) et pas pour le rêve d’un autre. Devenir rentier ou parvenir à la liberté financière ne signifie pas, devenir un fainéant et ne plus rien faire, c’est avoir le temps de faire les projets qui te font vibrer, avancer, travailler pour le meilleur. Tu n’as plus besoin de subir le « pire » car tu n’as pas le choix. Je dis souvent sur ce blog, je veux être libre financièrement pour avoir le choix ! Cela signifie que je pourrai continuer à être salarié, à temps plein, à mi-temps, que je pourrai arrêter d’être salarié, etc.

 

Surmonter les freins et les risques immobiliers !

 

Mon ambition est de te faire investir dans l’immobilier, devenir investisseur immobilier.  Ici mon but est d’apprendre à gagner de l’argent dès l’achat (de façon à générer du cash flow), tout en maitrisant les risques immobiliers. Il en existe plusieurs qui peuvent te bloquer et on essayer d’y remédier.

 

L’immobilier c’est fait pour les riches !

Erreur, bien évidemment que si tu es riche tu as un avantage pour emprunter. C’est bien normal, une banque gère du risque et si tu as de l’argent, ton dossier est moins risqué que celui qui dépense plus qu’il ne gagne. Evident tu me diras, pour autant on entend toujours le fameux « on ne prête qu’aux riches ». Au lieu de t’enfermer dans ce débat qui est stérile, fais les efforts nécessaires pour que la banque te prête à toi aussi. Il est tout à fait possible de se faire financer des opérations locatives entières sans mettre de l’apport. Mais je te vois venir, sans apport, ne veut pas dire que tu n’as pas d’épargne ! Tu dois respecter les étapes pour être un investisseur à succès.

Mettre de l’ordre dans tes finances

Je le répète systématiquement. Je travaille dans la finance et je vois beaucoup d’investisseurs.  Tu dois te constituer ton « passeport bancaire ». Cela veut dire simplement que tu dois dépenser moins que tu ne gagnes.

Tu dois mettre le surplus en épargne automatique

Premier objectif te constituer un fond d’urgence en liquidités (livrets disponibles) que j’estime à 6 mois minimum de tes revenus (salaires). En cas d’urgences, de non paiement de loyers, tu disposes d’un fond d’urgence.  Ensuite, tu peux commencer à épargner pour investir (idéalement de l’investissement progressif mensuel sur les marchés financiers). Tu dois dans ce cas là viser a régularité et le temps !

Faire des investissements immobiliers avec du cash flow

Il faut viser au moins l’autofinancement mais ici nous sommes sur le blog du cash flow ! On cherche des opérations dont les loyers perçus nous permettent de payer les mensualités de crédits ainsi que toutes les charges avec un surplus dans notre poche.

Réitérer les opérations immobilières rentables

L’accumulation de ce cash flow va te permettre de constituer ta rente. J’aime bien l’idée également d’arbitrer son patrimoine immobilier de façon à rembourser du crédit. Je te prends mon exemple pour mes 3 derniers studios. Nous avons mis à la vente l’un d’entre eux. On espère obtenir 50 000 euros ce qui va permettre de rembourser 43% du prêt pour un appartement qui représente 33% du total. Tu pars certes et c’est souhaitable pour le cash flow, sur des durées de crédits les plus longues possibles, mais ensuite il faut optimiser de manière à rembourser rapidement les investissements, sans jamais trahir notre règle du cash flow.

Les locataires ne payent pas !

Dans le parc de logements privées, le pourcentage d’impayés est de l’ordre de 3%. On ne peut pas dire que ce soit tout le temps le cas. C’est même plutôt rare. Cependant, à l’image de notre système scolaire, on met souvent l’accent sur ce qui ne va pas et pas sur ce qui va bien.  Pour autant, les lois françaises étant ce qu’elles sont sur ce sujet, lorsque ça arrive c’est très difficile à vivre. Il vaut mieux dans ce cas toujours garder le contact avec son locataire et chercher le compromis quitte à perdre quelques mois de loyers pour surtout faire sortir le ver de la pomme. En plus, tu peux apprendre comment sélectionner les locataires, sécuriser au maximum ton investissement, t’assurer. Tu peux même le mettre en gestion par des spécialistes.

Les locataires cassent tout !

En plus, ils peuvent te rendre le logement en piteux état. Cela peut arriver et dans ce cas c’est toi le responsable car c’est toi qui choisit tes locataires. Encore une fois, il existe des stratégies pour réduire la survenance de tels problèmes.

Il y a plein de choses, de techniques, de concepts à maîtriser !

Bien sûr, il va falloir te former mais si tu lis ces lignes sur ce blog c’est que tu en as conscience et que tu te bouges pour réussir. En te formant, tu vas économiser du temps et des milliers d’euros en cas d’erreur d’investissement immobilier. On ne pourra jamais te voler ce que tu as appris et qui est dans ta tête.

 

EPILOGUE

Alors investisseur immobilier qui se bouge, qu’avons-nous vu aujourd’hui ? Pourquoi tu dois acheter pour louer ?

  • Pour être en phase avec tes objectifs (retraite, liberté financière, etc.)
  • Pour diversifier ton patrimoine avec l’investissement immobilier
  • Car l’investissement immobilier est accessible à tous par l’effet de levier du crédit
  • Tu devras surmonter pas mal de freins et de risques immobiliers

 

J’en reviens souvent à cette conclusion que tu dois agir, te former en permanence bien sûr mais surtout passer à l’action. Rien ne changera si tu ne bouges pas. Je te conseille de répéter également dans  ta tête et d’écrire ce que tu veux pour toi. Je te conseille même de le répéter à ton entourage , en évitant d’écouter les briseurs de rêves, mais de manière à te convaincre que tu es obligé d’y arriver car tu vas le prouver à ceux à qui tu l’as dit !

Didier.

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je veux gagner de l'argent dès mon achat !
Respect des données personnelles.